parcours réel

Penny Farthing Bicycle T

mercredi 13 mars 2013

Des mérites comparés de la pluie et de la neige

  La pluie mouille et la neige est souvent liée à des températures peu clémentes. Certes. Mais si l'on fait abstraction de ces deux éléments somme toute accessoires, c'est un bonheur de chaque instant de pédaler dans ces circonstances !

  Tout d'abord, la conservation des aliments périssables est facilitée, ce qui n'est pas négligeable. Par ailleurs, les sacoches étant vidées de tous les habits qu'elles contenaient, la monture n'en est que plus légère et le fait de porter tous ses habits sur soi permet de protéger efficacement l'intégralité du corps en cas de chute. De plus, l'aspect de celle qui les porte repousse d'entrée tout individu qui aurait des intentions malveillantes ! En outre, le reflet d'un sol blanchi par la neige permet de bronzer même sans soleil et de garder un teint éclatant. Par contre, pas une minute perdue en pause inutile à regarder un paysage sans intérêt ou s'attarder trop longuement sur un pique-nique : la pluie et la neige démotivent directement de s'arrêter plus de dix minutes sous peine d'être transformé en soupe ou en glaçon. Enfin, un air trop sec est difficile à respirer et il est très bon pour les bronches des sportifs de n'inhaler que de l'air humide !






Sinon, le vélo est assurément le meilleur moyen de se déplacer dans ces conditions climatiques. En effet, nul besoin de dégivrer le pare-brise, d'enlever la neige du capot, de changer les patins des essuie-glaces ou de faire chauffer le moteur. Par contre, il faut bien avouer que la limitation à 110 km/h au lieu de 130km/h sur autoroute est fort regrettable !


Le fond de l'air un tantinet frisquet de ces premiers jours n'a tout de même pas que des avantages.
- Le déguisement de Bibendum n'est pas le plus approprié à l'activité physique
- Le port des gants de ski est assez peu propice à l'envoi de sms et à l'épluchage du saucisson
- L'eau transformée en glaçon dans le bidon n'est d'aucun intérêt puisque je n'ai pas de menthe pour faire du mojito


Après la pluie et la neige, le beau temps !

 

4 commentaires:

  1. De surcroit , tu pourras observer sur la neige les traces du loup récemment réapparu dans les Vosges !
    Claudie

    RépondreSupprimer
  2. Jeanne tu es formidable, toujours voir le bon côté des choses est un gage de réussite.
    Dommage que tu n'aies pas le vent pour te pousser!
    On te suit de près mais à l’abri.
    Bises

    Helene

    RépondreSupprimer
  3. C'est bien, tu te prépares psychologiquement pour les Alpes ! Bon courage !
    Maud

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Jeanne, vous avez des fans en Republique Tcheque!:) C´est Christelle qui me disait de votre projet et si vous traversez notre pays, on vous accueille (n´importe quand) avec plaisir chez nous. Zuzana (et le reste:) (au-pair d´ete 2007 chez les Lartisants:)

    RépondreSupprimer