parcours réel

Penny Farthing Bicycle T

samedi 6 avril 2013

Voir Venise et... se mouiller...

Que dire de Venise...?
Tout dans cette ville y est absolument fascinant, bien plus même que dans mon souvenir d'adolescente - mais faut dire que la trentaine approchant, l'adolescence commence à remonter ! Je crois même pouvoir affirmer que Venise est la plus belle chose qu'il m'ait été donné de voir - en presque trente ans d'existence ! Chaque ruelle, chaque bâtisse, chaque façade impressionne et il me semble que je n'en ai aperçu qu'une petite partie alors que j'en ai arpenté les rues une journée entière. La ville toute entière est un musée et il est incroyable de s'imaginer qu'elle ait été bâtie pour être réellement habitée !
Pour rester dans le thème des économies de crème solaire, il ne s'arrête pas de pleuvoir une minute et ça finit tout de même par être usant... Aqua alta ou pioggia maxima, toujours est-il que la place saint Marc et ses alentours sont inondés. Ce n'est pas franchement pratique pour circuler mais ce n'est pas sans charme ! Et puis le touriste est souvent ennemi de la pluie et la ville est donc presque fréquentable.
Par contre, impossible d'y circuler à vélo et Frida qui m'a vaillamment menée jusque là n'a donc pas eu la joie de fouler les alentours du palais des Doges mais je lui ai déjà tout raconté !
Quelques photos qui seront plus explicites que ce que je pourrais décrire...








 


10 commentaires:

  1. Même si j'ai pas loin du double que toi...en années de vie, tu me donnes des ailes avec ton enthousiasme et ton regard d'émerveillement posés sur des choses tout simplement divines, que toutes ces émotions rayonnent dans ton coeur tout au long du chemin! Aloha from mamie Sunshine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Presque le double en âge... c'est un indice mais ça ne me dit pas à qui je m'adresse !
      Je continuerai bien sûr à être émerveillée de ce que je découvre puisque j'ai toutes les raisons de l'être, et encore plus si c'est communicatif !

      Supprimer
  2. C'est fantastique de se dire que tu es arrivée dans cette merveilleuse ville à la force de tes genoux! T'es trop forte! Puisse il sole revenir (ici à Paris on se pèle les miches)!
    Bisous,

    Ouafae

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que l'envie te démange mais honnêtement, je te déconseille le vélo à Venise... Mais ne laisse pas tomber l'entrainement pour autant !

      Supprimer
  3. Ca fait longtemps que je rêve de visiter Venise !
    Quel dommage pour toi, toute cette pluie. Froid et vent par chez nous.
    J'espère que la lassitude ne va pas te gagner. Bon courage.

    Avec les élèves, nous n'avançons pas très vite dans la lecture de ton blog. Il faudrait que je coupe, ou qu'on survole. Mais j'ai du mal à m'y résoudre (quoique, certains passages en Italie... ;p). Tu connais le problème, je suppose.

    Allez, bon soleil et bonne route.

    Sylvain


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je puis me permettre un conseil, c'est pas la peine de partir à vélo de Cirey pour aller à Venise, la ville s'y prête très peu !
      La pluie continue et je me dis que je vais peut-être me diluer ou fondre à force d'être trempée mais pas l'ombre d'une démotivation pour autant !
      Fais ce que bon te semble avec les petiots et n'hésite pas à me demander si tu veux que j'écrive un article pour eux en particulier, un best of des meilleurs moments d'Italie par exemple !!

      Supprimer
  4. Chère Jeanne,
    As-tu bien pensé à troquer Frida pour un pédalo à Venise ?
    Quel modèle as-tu choisi? Celui avec un toboggan à l'arrière ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment que j'ai pris avec un toboggan à l'arrière, tu me connais...!

      Supprimer
  5. coucou madame jèspere que vous allez bien ?
    Et que vous avez le beaup temps ??
    Vous avez parcouru deja pas mal de kilomètre!! vous etes bien courrageuse!! TOUT LE MONDE VOUS EMBRASSE FORT <3 bizoous a vous et bon courrage! :)

    marie
    6a collège de blamont <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai toujours pas beau temps mais je vais bien quand même et heureusement parce qu'il me reste encore beaucoup de kilomètres à parcourir... Je ne vous oublie pas non plus, j'espère que vous êtes bien sages !

      Supprimer